Les lucioles

les-lucioles-jan-thirion

Les Lucioles

Les lucioles de Jan Thirion, un livre poignant à mettre entre toutes les mains de 10 à 110 ans.

C’est par Les lucioles de Jean Thirion, un livre poignant, que les éditions Lajouanie entrent dans le genre de la littérature Jeunesse. Une entrée en matière fracassante avec Jan Thirion dont le verbe et le style nous avaient déjà charmé dans son précédent livre : Vingt manières de se débarrasser des limaces. Mais c’est une toute autre intrigue que l’auteur initie. Un roman jeunesse, à partir de 10 ans que les adultes devraient dévorer tant le thème est d’actualité. On espère que cette nouvelle collection sera de la même trempe que les autres !

Jan Thirion nous a quitté en mars 2016 jute avant la sortie de ses lucioles…

l’intrigue

Nous voilà plongé dans la petite ville de Anormale-les-Ponts, une ville ordinaire, dont le nom va se révéler prémonitoire

C’est dans la ville de Lanormale-les-Pont que Les lucioles, le roman de Yan Thirion, prend sa source. Tyrone, un enfant de 13 ans, électrochoqué à 7 ans, refuse de grandir depuis un drame qu’il s’efforce d’enfouir au plus profond de lui. Il garde l’apparence de ses 7 ans, ne parle pas, n’entend pas. A moins que… Et c’est de ses yeux que nous découvrons l’inconcevable ascension du parti des Lucioles. L’élection suprême est pour demain. Les lucioles se présentent comme les sauveurs d’un monde à la dérive. Ils sont partout, aident les plus démunis, assurent des cours dans les écoles, promettent monts et merveilles. Comment ne pas être séduit par l’ordre nouveau présenté par leur programme ? Mais après leur victoire, les choses prennent une tout autre tournure et le vrai visage des Lucioles se révèle au grand jour. L’homme nouveau est en marche. On assiste avec les habitants d’Anormale-les-Ponts à l’incrédulité, l’étonnement, la colère, la décomposition d’un monde. La famille de Tyrone ne sera pas épargné, chacun choisit son camp, le frère et la sœur de Tyrone sont embrigadés, comme des enfants soldats. Puis tout s’assombrit jusqu’à la déportation. Mais l’espoir demeure …

Ce que nous en pensons

Ce roman d’anticipation n’est pas si fantasque que ça. On a connu de telles histoires par le passé sur notre vieux continent, mais elle existe bel et bien dans différentes régions du monde. On ne peut s’empêcher de penser au film magnifique d’Abderrahmane Sissoko, Timbuktu qui a reçu en 2014 le prix du Jury œcuménique au Festival de Cannes. Mais la parabole nous fait frémir et l’on sent bien que Yan Thirion nous met en garde. Le choix de cette mise en garde par l’enfance est juste, les mots sont judicieux, les situations tellement vraies, que oui, comme l’indique la couverture, Les Lucioles, Roman qui fait frémir, mais pas seulement. Parions que ce livre de 160 pages aura le succès qu’il mérite tant cette fiction contée par un enfant est poignante. À mettre entre toutes les mains, de 10 à 110 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *