La mécanique du cœur

La mécanique du cœur

La mécanique du cœur

A sa manière, Mathias Malzieu nous entraîne dans son univers, nous touche, nous effraie jusqu’à nous conquérir. L’écriture est fine, l’histoire enchanteresse. Un très beau petit livre de 155 pages à mettre entre toutes les mains.

La mécanique du cœur de Mathias Malzieu – L’intrigue

Nous sommes en 1874 à Édimbourg, une femme se présente chez Madeleine, accoucheuse discrète, un peu sorcière et mécanicienne. C’est en ce ”jour le plus froid du monde” que Jack s’apprête à découvrir le monde tout droit sorti du vendre de sa mère qui ne veut ni le voir, ni l’entendre, encore moins qu’on le décrive. Et pourtant, lorsque l’enfant naît, son cœur est gelé. C’est le jour le plus froid du monde et une enveloppe glacée descend sur la ville. Il faudra toute la dextérité de Madeleine pour reconstruire le cœur de ce petit bout qui vivra grâce à une horloge à la place du cœur. Entouré de personnages plus extravagants les uns des autres (les putains Anna et Luna et Arthur, un ancien policier devenu clochard alcoolique) qu’il découvre la vie. Mais c’est à dix ans tout juste qu’il le parcourt pour la première fois. C’est aussi là que les ennuis commencent avec la rencontre de Miss Acacia, une petite chanteuse des rues, qui refuse de mettre ses lunettes et se cogne partout. Il en tombe éperdument amoureux. Madeleine l’avait pourtant prévenu, son mécanisme ne résistera pas à l’amour ! Mais Jack ne veut rien entendre, il part à la conquête de sa belle et tant pis si ses engrenages s’enrayent. Il sera escorté par Georges Mélies, un homme brisé par l’amour, qui n’hésitera pas à l’accompagner jusqu’à Grenade dans l’Extraordinarium, ou se produit Miss Acacia. Tout devrait aller, mais Jack devra affronter Joe, autre prétendant, ainsi que ses propres démons et contradictions.

Ce que nous pensons de la mécanique du cœur de Mathias Malzieu.

Nous sommes en face d’un petit bijou, entre conte pour enfants et adulte. Un monde propre à Mathias Malzieu, chanteur de Dionysos, qui excelle ici dans un texte étincelant d’imagination. Mais à travers le conte, Mathias aborde les sujets aussi délicats que le rejet de l’autre, la différence, le côté sombre de l’âme et de l’amour. Un amour trop fort, trop puissant pour un cœur d’adolescent qui pourrait aller jusqu’à la destruction de soi.

A sa manière, Mathias Malzieu nous entraîne dans son univers (adapté au cinéma), nous touche, nous effraie jusqu’à nous conquérir. L’écriture est fine, l’histoire enchanteresse. Un très beau petit livre de 155 pages à mettre entre toutes les mains.

Extrait :

La mécanique du cœur
Mathias Malzieu
Collection J’ai lu – Avril 2017 – Dépôt légal Août 2011
155 pages
5,80 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *