Gran Madam’s d’Anne Bourrel

Grand Madam's

Grand Madam’s

Gran Madam’s de Anne Bourrel. C’est un roman fort et prenant qui vous laissera quelques bribes d’étonnement, de noirceur et d’amitié.

l’intrigue

Nous découvrons les trois protagonistes du Gran Madam’s, bar à fille de la Jonquera : Bégonia, le chinois et Ludovic. Bégonia, c’est la prostituée qui officie sous la coupe de son mac Ludovic le Boss, dans ce bordel low cost pour des camionneurs ou des touristes du shopping entre clopes, alcool et sexe. Ils sont secondés par l’homme à tout faire, Le chinois, un black aux yeux bridé.
Le roman commence par une expédition punitive dont le catalan sera la victime. Il finira sa course tout en haut de l’escalier de la pyramide de Ricardo Bofill érigé on ne sait trop pourquoi au poste-frontière du Perthus. On ne sait pas bien non plus pourquoi le catalan est laissé pour mort. Puis, le trio prend la route vers Paris où le Boss rêve de passer de pute au rabais à celle de luxe. C’est sur une plage qu’ils font la connaissance de Marielle, une jeune fille de 15 ans en fugue qui leur demande de la ramener chez elle. Ce qu’ils font. Finalement, ils sont en cavale et pas pressés de mettre en œuvre un projet qui paraît bien nébuleux. Les voilà donc à la station-service des parents de la gamine. Dans un trou perdu au bord d’une nationale. Le roman d’Anne Bourrel prend cœur ici. Il y reste trois jours, une semaine… et le drame va se jouer entre les trois fugitifs, Marielle et ses parents.

 

Ce que nous pensons de Gran Madam’s d’Anne Bourrel.

C’est un roman pas vraiment classifiable même si l’éditeur (la manufacture de livre) le classe dans les polars. Noir, plutôt que Policier. Anne Bourrel nous entraîne sur un fil ou le ressenti, la psychologie, la défiance et le déni sont au cœur du drame. Car c’est bien un drame qui lie tous les personnages. En particulier, celui de Marielle, fille obèse mal aimée, incomprise qui fugue à longueur d’année. On découvrira le pourquoi du comment dans les dernières pages, mais l’auteur nous y entraîne de façon détournée, tranquillement, comme un rouleau compresseur, comme un crescendo qui finira son apogée dans les dernières lignes du livre. L’écriture est limpide, les descriptions précises et parfois poétiques. Et l’on vie les personnages comme si nous étions des observateurs plantés le long de cette nationale bruyante, polluée par les vapeurs d’essence. C’est un roman fort et prenant qui vous laissera quelques bribes d’étonnement, de noirceur et d’amitié.

L’auteur

Est née à Carcassonne, dans le sud de la France. Elle a fait des études de lettres à Montpellier et à Twickenham. Après une brève carrière dans l’enseignement britannique et un passage éclair dans le domaine des ressources humaines, elle s’est installée à Montpellier où elle se consacre surtout à l’écriture, sous toutes ses formes.

Bibliographie Non exhaustive :

Gualicho, éd. la Manufacture de livres, 2017 (théâtre)
L’Invention de la Neige, éd. Manufacture de livres, 2016 (roman)
Gran Madam’s, éd. Manufacture de Livre, 2015 (roman noir).

Gran Madam’s
Anne Bourrel
La manufacture de livre
Poket mai 2016

157 pages
5,40 euros

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *